Ligature du bonsaï

La ligature est une technique de formation qui permet de corriger l'orientation des branches ou du tronc d'un arbre. Cette technique qui consiste à enrouler un fil d’aluminium anodisé ou de cuivre recuit autour d’un tronc, de branches ou de rameaux d’un bonsaï pour en modifier l’orientation. C’est une manière de mettre en forme un bonsaï. c'est une étape quasi-obligatoire pour la formation des conifères. Par contre, pour les feuillus, la formation peut-être réalisée uniquement par la taille, mais il arrive parfois que nous soyons tout de même obligés de ligaturer un feuillu. Les principes de base de cette technique sont simples mais sa mise en œuvre l’est moins et la maîtrise de la ligature ne s’obtiendra que par la répétition fréquente de cette pratique.

Quels fils utiliser

Les fils les mieux adaptés à la ligature sont les fils de cuivre ou d'aluminium"spécial bonsai", en effet, ces fils sont très malléables et ne s'oxydent pas. Pour le calibre du fil, il faut prendre du fil d'un diamètre égal au tiers de la grosseur de la partie à ligaturer et d'une longueur supérieure du tiers de la longueur de la partie à ligaturer.

Comment ligaturer

Pour ligaturer le tronc, on part du bas vers le haut, chacune des spirales doit former un angle de 45° avec des espacements réguliers ni trop serré, ni trop lâche. Pour les branches, on utilise la même technique, il faut faire attention de ne pas prendre de feuilles (aiguilles) ou de bourgeons sous les fils. Il est préférable de mettre un gros fil plutôt que deux plus petits.

Commencez à la base du tronc et ligaturez ensuite les branches en utilisant le bon calibre de fil. Terminez par la cime.

Ligaturage du tronc. Commencez à l'arrière du tronc après avoir enfoné de 3 è 5 cm. le fils dans la terre, pour le fixer.

L'angle des torsades doit être de 45 º

 

Pas trop espacé
Pas trop rapproché
Pas aussi inégal
Pas trop serré

 

Pas trop lâche. Si le fil est trop lâche, la branche peut se casser si elle subit une tension trop forte.

Si vous n'avez pas le fil de la taille adéquate, vous pouvez employer plusieurs fils plus petits, deux ou trois, mais n'utilisez qu'un fil è la fois et ne laissez pas d'intervalle entre les fils.

Ne ligaturez que dans un sens. Vers la droite. Regroupez les fils.
Vers la gauche.

Ne ligaturez pas sur une partie mince de la branche, même s'il vous reste du fils, sinon la branche serait endommagée.

Ne croisez pas les fils. Ne laissez pas les bouts de fils libres. Coupez-les.

Ne coupez pas le fil à l'avant du tronc ou de la branche, mais à l'arrière

Ne ligaturez pas deux ou trois branches à la fois.

Évitez de prendre des feuilles sous le fil. Ne tressez pas des fils de calibre différent, ensemble.
Évitez de ligaturer les petites branches.

On peut ligaturer une branche avec un fil double à condition que les fils soient de même largeur.

Ne prenez pas les aiguilles de pin sous le fil. N'attachez pas le bout du fil au tronc.

Maintenez le fil à la naissance de la branche et enroulez rapidement en le tendant bien

Ne ligaturez pas deux rameaux opposés avec le même fil, car il flotterait et endommagerait l'un ou l'autre.

Si le fil n'a pas été bien maintenu au départ de la branche, la position de celle-ci ne pourra pas être modifiée.

Mais on peut ligaturer ensemble un rameau ou une branche proche, pour leur donner une meilleure tenue.

Si vous utilisez deux fils de grosseur égale, commencez pas le tronc et fixez-les séparément.

Lorsque la branche doit être pliée vers le bas, commencez à ligaturer par le haut.

Ne commencez pas le ligaturage à la naissance d'une branche secondaire car le fil tiendrait mal.

Ne commencez pas à ligaturer par le dessous de la branche, car elle pourrait se casser sou l'effort.

Évitez la forme arc-en-ciel.

Pliez en suivant la courbure naturelle de la branche.

Ne forcez pas la branche dans un sens contraire à la courbure naturelle.

Ligature avec Michel Sacal

Choisir le bon fil


Gros travail de ligature sur orme de chine